Publié le 28 Juin 2019

4 - L'Armada

L'Armada : un évènement qu'il ne fallait pas manquer cette année !

 Les plus grands voiliers du monde réunis à Rouen,

un patrimoine marin honoré ...

des rêves de voyages qui s'ébauchent, ...

une 7ème édition grandiose !

 

4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada

Rouen,

les quais, la foule, l'attente pour l'entrée, (sécurité oblige), ...

une forêt de mâts, de haubans, de pavillons se dressant devant nous ...

7 kilomètres de marche, les yeux rivés sur ces superbes navires ...

4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada

la découverte de certains,

le Cuauhtémoc, trois-mâts mexicain et son équipage prévenant,

le Cisne Branco du Brésil,

El Galéon, espagnol,

l'Hermione, ...

4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada

avec au passage les sauveteurs en mer toujours présents.

4 - L'Armada

Découvrir, admirer, visiter, ... mais aussi déjeuner ...

 comment ne pas se laisser tenter par certains stands !

4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada

Superbe journée fatigante certes mais tellement fascinante et merveilleuse.

Attendons maintenant la parade,

 

4 - L'Armada

De bonne heure et de bonne humeur,

en route pour les bords de Seine à Jumièges

pour enfin voir naviguer ces géants des mers ...

La patience est de mise,

l'attente est longue,

mais le spectacle en vaut la peine.

4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada

 

La Recouvrance, goélette française, ouvre le défilé,

4 - L'Armada

suivent tranquillement

La Belle Poule, l'Etoile,

le Cuauhtémoc mexicain,

les Snellius, navire de surveillance hydrographique,

Urk et Makkum, chasseurs de mines,

tous les trois néerlandais,

Mircea, navire-école roumain,

un navire des douanes,

Shabab Oman II, navire école d'Oman,

El Galeon, galion espagnol,

Eagle américain,

Europa, navire-école des Pays-Bas,

Atlantis, caboteur néerlandais,

Tarik Ben Ziyad, marocain,

Mir, navire-école de Saint-Pétersbourg,

Thalassa,

Santa Maria Manuela, navire-école portugais,

Gulden Leeuw,néerlandais,

l'Etoile du Roy,

Kruzenshtern, russe,  2ème plus grand voilier du monde,

Marité, dernier terre-neuva français,

Dar Mlodziezy, polonais,

Tenacious, voilier britannique,

Eendracht néerlandais,

Atyla, navire-école espagnol,

Wylde Swan,

Oostreschelde,

Charles Marie, ancien chalutier,

J.R. Tolkien,

Loth Lorien, ...

Belem, classé monument historique depuis 1984, et ...

l'Hermione.

Ainsi s'achève cette parade tant attendue,

 

 

4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada

le bac reprend ses traversées,

4 - L'Armada

le restaurant nous attend ...

4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada
4 - L'Armada

Une  journée au top et que l'Armada revive régulièrement !

Voir les commentaires

Rédigé par ghimi

Repost0

Publié le 26 Juin 2019

3 - A la découverte de Château Gaillard

Fraîcheur et grisaille dès le réveil ...

les parapluies seront de la visite du matin !

3 - A la découverte de Château Gaillard3 - A la découverte de Château Gaillard

Une marche le long de la Seine jusqu'à l'OT des Andelys,

où nous devrions retrouver notre guide ... sur le parking ...

Personne, qu'à cela ne tienne, nous partons à "l'assaut" du château !

3 - A la découverte de Château Gaillard
3 - A la découverte de Château Gaillard
3 - A la découverte de Château Gaillard
3 - A la découverte de Château Gaillard

Un superbe paysage certes mais point de guide !

Marie-Hélène, inquiète, part à sa recherche ...

un téléphone aurait pu être utile et éviter montées et descentes !!!

 

3 - A la découverte de Château Gaillard
3 - A la découverte de Château Gaillard
3 - A la découverte de Château Gaillard
3 - A la découverte de Château Gaillard
3 - A la découverte de Château Gaillard3 - A la découverte de Château Gaillard

Ouf ! Notre guide nous attend bien sur le parking ... du versant opposé !!!

quelques minutes ... et un petit cours d'histoire commence ...

3 - A la découverte de Château Gaillard
3 - A la découverte de Château Gaillard
3 - A la découverte de Château Gaillard

Cette forteresse médiévale du XIIème siècle,

bâtie en pierre sur une falaise de calcaire et surplombant un méandre de la Seine,

 érigée entre 1196 et 1198 à la demande de Richard Coeur de Lion,

est  un véritable chef-d'œuvre de l'architecture militaire.

Cependant en 1204, Château Gaillard ne résistera pas aux assauts

de Philippe Auguste, roi de France.

Après avoir été repris par les Anglais au cours de la Guerre de Cent Ans,

le fort est abandonné suite à l'évolution de l'artillerie.

La basse-cour et son puits profond de 120 mètres,

le donjon,

la chapelle et la tour des latrines, ...

sont, depuis 1862, classés au titre des monuments historiques.

 

 

 

3 - A la découverte de Château Gaillard
3 - A la découverte de Château Gaillard
3 - A la découverte de Château Gaillard
3 - A la découverte de Château Gaillard
3 - A la découverte de Château Gaillard
3 - A la découverte de Château Gaillard
3 - A la découverte de Château Gaillard
3 - A la découverte de Château Gaillard
3 - A la découverte de Château Gaillard
3 - A la découverte de Château Gaillard

Un superbe site qui aurait supporté quelques rayons de soleil.

 

3 - A la découverte de Château Gaillard

Repas de midi au camping avant de partir vers Jumièges

qu'une erreur d'itinéraire nous conduira sur les bords de Seine ;

 installation au camping de la forêt,

puis, profitant d'une éclaircie,

 petit tour découverte du village,

avant le briefing du soir que le ciel n'oubliera pas d'arroser !

 

3 - A la découverte de Château Gaillard

Voir les commentaires

Rédigé par ghimi

Repost0

Publié le 25 Juin 2019

2 - En passant par Giverny

Avant de découvrir le monde de Monet,

nos organisateurs,

Marie-Hélène et René ainsi que Jean-Claude et Marie-Annick,

nous ont prévu une première visite bien normande à Bois-Jérôme-Saint-Ouen,

le verger de Giverny et sa cidrerie.

 

2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny

Découverte, avec le propriétaire,

de la fabrication du cidre selon des méthodes traditionnelles,

(environ 4 000 pommiers de pommes à cidre),

 installations, techniques de distillation, 

dégustation accompagnée d'une délicieuse tarte aux pommes

et bien sûr passage à la boutique !

 Un cidre normand aussi bon qu'un cidre breton ... il ne faut pas hésiter !

2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny

Il est temps de quitter ce lieu tranquille pour l'aire de Giverny,

l'idée de dormir au verger bien vite abandonnée après le passage des sangliers !

 

2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny

Briefing et Pommeau en partie sous la pluie,

pas de doute nous sommes bien en Normandie !

2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny

Ciel gris et brumeux, fraîcheur,

un rayon de soleil serait le bienvenu ...

pour la visite de la maison et des jardins du peintre jardinier impressionniste,

Claude Monet.

Plus de quarante ans de vie dans ce petit paradis :

la demeure familiale pleine de souvenirs,

salon-atelier, collection d'estampes japonaises, ...

 

2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny

les jardins,

parterres de fleurs, jardins d'eau et nymphéas, pont japonais,

 un tableau vivant

composé de senteurs,  couleurs,  lumières et  reflets dans l'eau, ...

Ne serions-nous pas au centre d'un tableau du maître !

2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny

Giverny, c'est aussi un ravissant village, fleuri lui aussi,

2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny

avec sa petite église d'origine romane et la tombe de Monet à son chevet.

2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny
2 - En passant par Giverny

Soleil à notre départ et belle averse à notre arrivée au camping "L'île des 3 Rois",

niché entre la Seine et Château Gaillard.

Une promenade dans la ville entre deux averses,

une nuit reposante, ...

le séjour s'annonce intéressant,

la météo deviendra-t-elle plus clémente ???

2 - En passant par Giverny

Voir les commentaires

Rédigé par ghimi

Repost0

Publié le 24 Juin 2019

1 - En partance pour la Normandie ...

Notre dernier compagnon de route prêt pour de nouvelles aventures,

en route pour la Normandie, l'Armada n'attend pas ...

 

1 - En partance pour la Normandie ...

La Sologne franchie, c'est à Châteaudun, aux portes de la Beauce,

que nous nous posons pour notre première étape ;

installés entre Loir et château,

à deux pas de l'aire prévue pour les camping-cars,

(sept places toutes occupées),

il ne nous reste plus qu'à partir à la découverte de la ville

et surtout de son quartier historique.

1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...

200 marches du passage Saint-Pierre à grimper ...

mais la balade dans la ville haute, bâtie sur un promontoire rocheux,

en vaut la peine :

 maisons à pans de bois ou aux  façades de pierre blanche,

 venelles,

  édifices classiques du XVIIIème siècle, 

château

et vestiges des anciennes fortifications,

1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...

Un petit tour en bord du Loir,

petit coin tranquille où se ressourcer,

1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...

avant de regagner notre Rapido tout en retrouvant Odile et Georges

qui, tout comme nous, partent vers la Normandie.

Nous ferons donc route commune le lendemain pour rejoindre Aubevoye,

et le parking du supermarché,

point de ralliement et de départ de notre périple.

Fraîcheur, ciel gris, averses,

un temps mitigé, ...

 

1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...

Découverte de la ville entre deux averses,

la ville aux roses, pourrions-nous dire !

Un plaisir pour les yeux ...

On y retrouve même  ... les rosiers Ghislaine de Féligonde !

1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...
1 - En partance pour la Normandie ...

Le groupe se retrouve ou se découvre,

chacun est à l'écoute,

le programme est prometteur, ...

la météo voudra-t-elle être de la partie ???

That is the question.

 

1 - En partance pour la Normandie ...

Voir les commentaires

Rédigé par ghimi

Repost0

Publié le 17 Avril 2019

Une nouvelle saison s'annonce au château du Plaix ...

Comme à  chaque nouveau printemps,

le château du Plaix rouvre ses portes ...

Une nouvelle saison s'annonce au château du Plaix ...

et pour celles et ceux qui aiment les musiques et danses traditionnelles,

un stage y est proposé les 27 et 28 avril 2019.

Une nouvelle saison s'annonce au château du Plaix ...

Pour le premier mai, jour de réouverture,

l'exposition thiauline,

" Hier en Berry, générations paysannes, les âges de la vie",

vous transportera dans un autre temps,

celui des générations paysannes qui nous ont précédés ;

Une nouvelle saison s'annonce au château du Plaix ...

 exposition à découvrir à la lueur des bougies,

le samedi 4 mai à 21 heures ;

musique, danses, chants, lectures, conte, ...  vous accompagneront tout au long de la soirée

sans oublier un passage dans la cuisine du Plaix ...

pour y déguster et savourer quelques recettes locales

concoctées par les cuistots thiaulins ...

 

Une nouvelle saison s'annonce au château du Plaix ...

Une soirée à ne pas manquer !

Voir les commentaires

Rédigé par ghimi

Repost0

Publié le 23 Janvier 2019

Que faire en ces temps de froidure ?

s'installer confortablement auprès de la cheminée

pour y découvrir le dernier numéro des "Mangeurs de grenouilles" ...

Bonne lecture à tous !

Voir les commentaires

Rédigé par ghimi

Repost0

Publié le 13 Janvier 2019

 Un 13 janvier de plus  ... Un 13 janvier de plus  ...

avec le même sourire!

Joyeux anniversaire !!!

 Un 13 janvier de plus  ...

Voir les commentaires

Rédigé par ghimi

Repost0

Publié le 1 Janvier 2019

A l'aube de cette nouvelle année, inspirons nous du Grand Jacques ...

tout y est.

Belle et heureuse année à tous !

Belle et heureuse année à tous !

Voir les commentaires

Rédigé par ghimi

Repost0

Publié le 25 Octobre 2018

Amélie, le retour

Le temps du retour est arrivé ...

un petit tour en Espagne à La Jonquera,

(on a toujours quelques emplettes à faire !),

et en route ... par le chemin des écoliers ...

avec un premier arrêt au musée du liège de Maureillas-las-Illas,

(région abritant de vastes suberaies)

Amélie, le retour

musée créé par d'anciens bouchonniers de la commune ;

films, photos, objets permettent de découvrir la vie du chêne liège de sa récolte à sa valorisation :

  outils, opérations servant à la fabrication des bouchons,

  utilisations parfois surprenantes de cet arbre, ...

qui était encore exploité artisanalement  à  Maureillas vers les années 1950.

Dans une superbe cave catalane typique de la fin du XIXème siècle,

aménagée en 2013,

des foudres de 25 000 litres chacun

mettent en valeur les qualités de cette matière première naturelle,

faisant du bouchon de liège un véritable outil oenologique contemporain.

Un petit musée qui ne paie pas de mine de l'extérieur

mais qui, par contre est vraiment bien conçu et fort intéressant ...

 

Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour

Promenade dans le village avec un dernier coup d'oeil sur Le Canigou,

avant une soirée étape France Passion à Thuir au Mas Parayre,

au milieu des vignes et des oliviers ...

production de vins du Roussillon et de côtes catalanes, huile, olivades, confitures

mais aussi légumes et fruits,

dégustation, achats, ...

bien agréable de faire son marché à deux pas du Delfin !

Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retourAmélie, le retour

Et qui dit Thuir dit ...

Byrrh, son histoire et ses caves !

Deux frères inventifs,

un breuvage à base de vin et de plantes médicinales :

une des plus grandes entreprises du XXème siècle.

Une visite surprenante,

film, hologrammes, exposition d'affiches ( 1903, ...),

senteurs d'épices et de plantes venues de tous les coins du mondes,

une cuve en chêne d'une capacité de 1 000 200 litres,

(la plus grande du monde !),

une dégustation bien sympa,

une matinée bien agréable dans un site monumental !

 

 

 

Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour

Un peu de route et nous voilà partis pour un voyage dans le temps bien autre :

les camp et mémorial de Rivesaltes,

perdus au milieu d'un "désert" sûrement guère épargné par le vent :

quelques baraquements d'un ancien ilot permettent d'imaginer

ce que pouvait être la vie des familles internées,

 un musée à la pointe de la modernité, bien intégré dans ce lieu de mémoire,

Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour

(une diversité d'histoires, des témoignages poignants,

une superbe exposition de photographies de Luc Choquer,

"Ils ont vécu le Camp de Rivesaltes"

sur le thème de la transmission intergénérationnelle de la mémoire de ceux

qui ont été enfermés dans le camp),

et des stèles érigées à la mémoire des victimes,

un bien triste cours d'histoire ...

 

Amélie, le retour
Amélie, le retour

Une soirée à deux pas de là, à Salses-le-château, au domaine du Maridet :

des vignes à perte de vue, 

de bons produits,

un lieu on ne peut plus calme ...

 

Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour

Après une nuit particulièrement tranquille,

impossible de quitter Salses sans découvrir ... sa forteresse !

Difficile d'accès pour les camping-cars,

le parking de la cave coopérative est idéal autant pour cette visite

que pour faire quelques emplettes dans la ville.

Amélie, le retour

Bâti à la fin du XVème siècle

par Francisco Ramiro Lopez, (grand architecte espagnol) pour le royaume d'Aragon,

cet édifice protégeait l'ancienne frontière.

Assiégé à plusieurs reprises,

il revient aux Français en 1642 ;

le traité des Pyrénées de 1659 redessinant les territoires,

la forteresse devenue moins stratégique perd son importance.

La visite, en partie guidée, nous entraine jusqu'aux terrasses

découvrant ainsi un superbe panorama sur les étangs, la mer, les Corbières et le Canigou.

Une position stratégique évidente !

Une grand place d'armes qu'entourent diverses salles,

 (écuries, logements, chapelle),

la tour-donjon,

boulangerie, étable, laiterie, infirmerie donnant sur la cour "du réduit", ...

un très bel ouvrage militaire

que cette forteresse qui pouvait accueillir jusqu'à 1500 hommes et 200 chevaux !

 

 

 

 

Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour

Après quelques achats dans la ville,

il est grand temps de poursuivre notre remontée vers le Berry !

La route est belle et nous mène dans le parc régional du Haut Languedoc

pour une nuit au superbe petit camping de Lacaune-les-bains,

ancienne station thermale  à la source d'eau chaude,

un camping "ultra" bien entretenu avec des emplacements bien délimités

pour un tarif plus que raisonnable ...

Amélie, le retourAmélie, le retour

La route nous attend,

un itinéraire pittoresque et touristique ...

de beaux villages,

Faveyrolles, Réquista en pays de Roquefort,

 

Amélie, le retour
Amélie, le retour

puis Rodez, Espalion

et Laguiole, au cœur du plateau de l’Aubrac,

joli petit village aux maisons de basalte et granit couvertes de lauzes

avec son église Saint-Matthieu édifiée sur le site de l'ancien fort

offrant de son parvis une vue panoramique sur les monts du Cantal et les collines du Quercy.

 

Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour

Laguiole, c'est aussi des fromageries et surtout ... des coutelleries,

alors comment ne pas succomber à l'envie d'un nouveau couteau

quand on a laissé le sien au Puy du Fou ...

(A-t-il été vraiment détruit ?)

Les boutiques ne manquent pas, difficile de choisir !

Le couteau dans la poche,

en route pour la Montagnette et son élevage de vaches Aubrac,

et l'aire de camping-cars,

occasion de déguster une viande bien différente de celle du charolais.

Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour

Orages en soirée et durant la nuit,

fraîcheur au réveil,

(nous sommes en altitude, rien de plus normal ...),

allons, il nous faut poursuivre notre chemin ...

Saint-Flour,

Margerides et son excellent restaurant du Puy Blanc,

 

 

Amélie, le retourAmélie, le retourAmélie, le retour

Ussel,

Royère, dernière étape de notre retour, à deux pas du lac de Vassivières ...

la pluie est à nouveau au rendez-vous et au réveil, le brouillard,

l'automne serait-il arrivé ?

Il est alors bien temps de regagner notre Boischaut ...

 

Voir les commentaires

Rédigé par ghimi

Repost0

Publié le 23 Octobre 2018

Il est arrivé ...

le dernier numéro des "Mangeurs de grenouilles" ...

un moment passionnant de lecture à la découverte

de l'hôpital militaire de Lignières durant la Grande Guerre,

sans oublier les comices agricoles les plus récents du canton.

 

 

Lire la suite

Rédigé par ghimi

Repost0