Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de ghimi

Le blog de ghimi

Petits évènements de la vie de tous les jours, patrimoine, randonnées, voyages, loisirs, famille, ...

19 Février 2010

"L'eau du diable"

00000109

00000119

C'est à Ahmedpur, petit village du Bangladesh, que j' ai découvert cette terrible réalité qu' est l' empoisonnement par l' arsenic dans l' eau (soi-disant potable) de plus de 75 millions de personnes dans ce pays ainsi que dans l' état du Bengale (Inde).

00000110

00000223

Les villageois puisent toujours l' eau dans leur puits empoisonné (trop de kilomètres à parcourir- à pied- pour trouver de l' eau potable). Cette consommation contamine chacun : tout d' abord des taches brunes sur tout le corps avec de la fatigue puis des cancers qui se généralisent sans guérison possible.

00000217

L' arsenicum album, traitement homéopathique proposé par le professeur de médecine Albert-Claude Quémoun, pourrait peut-être aider Asma à guérir... C 'est là le but de notre déplacement dans ce village.
Mais, hélas, Asma trop atteinte ne se remettra pas tout comme sa maman et beaucoup de ses voisins et amis.

00000274

00000336
 
C'est avec son film, "L'eau du diable", qu' Amirul Arham, cinéaste-réalisateur bangladais, nous alerte et propose des solutions :
- installations de filtres sur les puits,
- traitement à base d' arsenicum album,
- et parrainages d' enfants malades.
Et toutes ces solutions sont peu coûteuses pour nous européens ...

00000005

Amirul a pris en charge Nazma, la soeur d' Asma, l' a installée dans sa famille à Dahka afin qu' elle puisse bénéficier d' une bonne alimentation, d' eau potable et d' une médication appropriée.
Elle poursuit ses études et va rentrer à l' université. Mais comment financer les frais de scolarité?
...Peut-être en adhérant à "Arsenic Urgence Bangladesh,
association créée par Amirul Arham pour lutter contre l' empoisonnement de ces populations indiennes et bangladaises.

00000313

 

Publié par ghimi à 16:28pm
Avec les catégories : #Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires