Balade en Bourbonnais avec Mémoire et Patrimoine lignièrois

Publié le 9 Octobre 2012

 

DSC01821

Matinée maussade pour la découverte du site prieural de Souvigny,

fille aînée de Cluny et berceau des Bourbons

 DSC01879

 

avec, dans un premier temps, la visite du musée,

(installé dans les anciennes granges monastiques),

qui accueille actuellement une belle expo

 sur les portraits du Bourbonnais, au début de la photographie dans l'Allier,

DSC01815

 

et le musée lapidaire présentant la célèbre colonne du Zodiaque  (XIIème siècle).

DSC01878

 

 L'église Saint-Pierre et Saint-Paul,

plus vaste édifice religieux du département de l'Allier,

DSC01823   DSC01826

DSC01824

d'architecture pré-romane, romane et gothique flamboyant,

DSC01835   DSC01836

DSC01874

 conserve les reliques des saints abbés de Cluny, Mayeul et Odilon,

DSC01833 et possède une armoire aux reliques (XVème), unique en France.

DSC01838   DSC01840

 

Ses deux chapelles funéraires des ducs de Bourbon,

abritent de superbes gisants,

ceux de Louis XII et d'Anne d'Auvergne dans la chapelle vieille,

DSC01850

DSC01853

DSC01843 et ceux de Charles Ier et d' Agnès de Bourgogne dans la chapelle neuve

DSC01869

DSC01873

où est également inhumé Sixte de Bourbon,

oncle de Sixte de Bourbon Parme.

DSC01872

 

 Un passage dans la sacristie baroque s'impose,

DSC01859

DSC01856

DSC01864   DSC01865

(j'y découvre un chapier, meuble que je vois pour la première fois)

 avant de gagner les jardins du prieuré au moment où le soleil commence à pointer le bout du nez ;

DSC01875

DSC01876

 

 douze coups au clocher ... 

ne serait-ce pas l'heure de se diriger vers l'"Auberge des tilleuls"

où un repas succulent nous attend,

menu

 

avant de partir pour "Noyant l'insolite",

avec sa mine de charbon (XIXème et début XXème), fermée après la seconde guerre mondiale

à la suite d'un important incendie,

 transformée depuis quelques années en musée par un groupe de passionnés.   

DSC01880

 Film,

promenade sur le site en petit train,

DSC01889

visite commentée des lieux, 

DSC01899

DSC01894DSC01900

DSC01919DSC01904 

  Une mine certes, mais aussi une étonnante pagode bouddhiste ;   DSC01935

en effet après les accords de Genève mettant fin à la guerre d'Indochine,

 Noyant, de terre de mineurs devint, de 1955 à 1965, terre d'accueil

de français d'Indochine. 

DSC01929 En 1983 la communauté Bouddhiste a construit une pagode semblable à celles d'Asie

en agrémentant le parc qui l'entoure de nombreuses statues en hommage à Bouddha.

DSC01931

L'accueil des visiteurs y est particulièrement chaleureux,

discussion sur les coûtumes autour d'une tasse de thé au jasmin,

visite de la pagode en expliquant les rites bouddhistes,

un moyen de découvrir ce culte,

au milieu des orchidées,

dans le calme et la  sérénité.

On ne peut rêver meilleure fin d'après-midi ...

DSC01932 

Rédigé par ghimi

Publié dans #patrimoine

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

RODRIGUEZ 11/10/2012 06:13


Excellente voyage que je vien de faire ...Un grand Bravo pour ce Blog