Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de ghimi

Le blog de ghimi

Petits évènements de la vie de tous les jours, patrimoine, randonnées, voyages, loisirs, famille, ...

30 Mars 2020

Un visiteur de plus en plus assidu ...

Un visiteur de plus en plus assidu ...

Un vrai plaisir de le voir sur la terrasse ...

un plaisir que nous apprécierons sûrement moins dans quelques temps ...

quand il s'attaquera aux rangs de petits pois du jardin !!!

Un visiteur de plus en plus assidu ...
Un visiteur de plus en plus assidu ...Un visiteur de plus en plus assidu ...
Un visiteur de plus en plus assidu ...

Publié par ghimi à 11:18am - Voir le commentaire ()

29 Mars 2020

Le 29 mars 1997, un petit bonhomme pointait le bout du nez ...

Le 29 mars 1997, un petit bonhomme pointait le bout du nez ...
Le 29 mars 1997, un petit bonhomme pointait le bout du nez ...Le 29 mars 1997, un petit bonhomme pointait le bout du nez ...
Le 29 mars 1997, un petit bonhomme pointait le bout du nez ...

au grand bonheur de ses parents ...

et de la famille réunie.

23 ans déjà !

Que le temps passe vite !

Joyeux anniversaire Théo !

Publié par ghimi à 15:01pm - Voir le commentaire ()

24 Mars 2020

A Majorque, sur les pas de George Sand et de Chopin, ...

A Majorque, sur les pas de George Sand et de Chopin, ...

en 1999,

avec une visite toute particulière de la Chartreuse de Valldemosa,

à une vingtaine de kilomètres de Palma.

Cet ancien monastère bâti à partir du XIVème siècle, à l'origine résidence royale,

fut reconstruit au XVIIIème dans un style néoclassique ;

de la fin du XIVème à 1835, il abrita des moines chartreux.

 Miguel Bayeu, beau-frère de Goya, orna l'église de superbes fresques.  

A Majorque, sur les pas de George Sand et de Chopin, ...
A Majorque, sur les pas de George Sand et de Chopin, ...

A l'occasion du festival Chopin,

 

le cloître, transformé en jardin, accueille chaque année de talentueux pianistes.

 

En effet, de décembre 1838 à février 1839, 

 

George Sand, ses enfants et Chopin occupèrent deux cellules donnant sur ce superbe jardin

 

à la végétation luxuriante.

 

Calme, sérénité, climat, vue admirable, 

 

un lieu propice à l'écriture et à la musique …

 

mais aussi bénéfique à la santé de Chopin qui y aurait composé Prélude de la goutte d'eau.

 

De nombreux souvenirs y sont exposés : meubles, bibelots, tableaux et dessins de Maurice

 

sans oublier le piano Pleyel qui n'arriva que quelques jours avant leur départ !

 

A Majorque, sur les pas de George Sand et de Chopin, ...
A Majorque, sur les pas de George Sand et de Chopin, ...
A Majorque, sur les pas de George Sand et de Chopin, ...
A Majorque, sur les pas de George Sand et de Chopin, ...
A Majorque, sur les pas de George Sand et de Chopin, ...

"Pour atteindre la Chartreuse, il faut mettre pied à terre ;

car aucune charrette ne peut gravir le chemin pavé qui y mène,

chemin admirable à l'oeil par son mouvement hardi, ses sinuosités parmi de beaux arbres,

et les sites ravissants qui se déroulent à chaque pas,

grandissant de beauté à mesure qu'on s'élève.

Je n'ai rien vu de plus riant,

et de plus mélancolique en même temps,

que ces perspectives où le chêne vert, le caroubier, le pin, l'olivier, le peuplier et le cyprès

marient les nuances variées en berceaux profonds,

véritables abîmes de verdure, 

où le torrent précipite sa course

sous des buissons d'une richesse somptueuse et d'une grâce inimitable ..."

                                                                                                                  Un hiver à Majorque

                                                                                                                               George Sand

 

A Majorque, sur les pas de George Sand et de Chopin, ...

Publié par ghimi à 10:47am - Voir le commentaire ()

23 Mars 2020

Le 23 mars 1902 ...

Le 23 mars 1902 ...

naissait à Sainte-Montaine dans le Cher,

Camille Maurice Grangier, mon grand-père maternel.

Son père Désiré Augustin Grangier né à Aubigny le 5 décembre 1865,

(fils de Marguerite Scolastique Grangier),

avait épousé en premières noces le 12 novembre 1890 Marie Adèle Gauthier 

dont il eut 3 enfants :

Auguste Alexandre Grangier né en 1891,

Marie-Thérèse Grangier née le 9 août 1892 et décédée en 1982

(ses deux filles Marinette et Elisabeth surnommée Guite restèrent proches de ma mère),

 

Le 23 mars 1902 ...

et Léontine Marie Gabrielle (1894-1895).

Hélas, Marie Adèle décéda en avril 1898.

Le 4 juin 1899, mon arrière grand-père Désiré Augustin convola en secondes noces 

avec Louise Pauline Julie Savine Gaboret (1863-1936), veuve de Jules Doucet,

mère elle aussi de trois enfants :

Jules Doucet, Claire et Marguerite.

De cette nouvelle union naquirent 

Ernest Louis Marcel (1900-1967),

mon grand-père Camille décédé en juin 1972

et Marie Reine.

En 1927, mon grand-père épousait mémé Fernande ;

ils s'installèrent à Vouzeron, notamment au Grandmont,

à l'orée de la forêt,

un lieu fabuleux pour de superbes vacances autant pour les grands que les petits ...

une cour immense, un grand jardin,

des poules, des lapins ,...

un endroit très probablement idéalisé par mes yeux d'enfant !

 

Le 23 mars 1902 ...
Le 23 mars 1902 ...
Le 23 mars 1902 ...
Le 23 mars 1902 ...
Le 23 mars 1902 ...

Publié par ghimi à 09:59am - Voir le commentaire ()

22 Mars 2020

Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...

 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...

autour d'Emile Melin, alors cuisinier à l'hospice- maison de retraite,

pour apporter aux résidentes et résidents,

sorties et moments de détente.

Des kermesses,

organisées au profit de l'association, notamment dans le parc du Château russe,

permettaient ainsi de dégager un petit budget ...

Une journée en Brenne,

étangs (La Gabrière, la Mer Rouge, ...)

repas au restaurant, moment de partages, de souvenirs et aussi de chansons, 

abbaye de Fontgombault, 

 

 

 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...

ou en Creuse,

Gargilesse,

balade sur le lac d'Eguzon,

sans oublier le repas au restaurant, moment le plus important de la journée !

 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...
 Souvenirs, souvenirs : quand quelques Lignièrois se mobilisaient, voici une quarantaine d'années, ...

Même si actuellement il est difficile d'organiser de telles sorties, 

les bénévoles sont toujours là pour proposer des activités

et surtout partager des moments conviviaux avec les personnes âgées de l'EHPAD.

Les temps changent,

le lien et l'investissement restent.

Publié par ghimi à 15:08pm - Voir le commentaire ()

21 Mars 2020

Nos visiteurs du jour ...

Nos visiteurs du jour ...

Leurs chants et gazouillis

rompent le silence de nos jardins et terrasses

tandis que leurs va-et-vient réguliers vers les mangeoires

donnent une impression de vie en cette période morose et singulière.

 

 

Nos visiteurs du jour ...
Nos visiteurs du jour ...
Nos visiteurs du jour ...
Nos visiteurs du jour ...
Nos visiteurs du jour ...

Publié par ghimi à 16:16pm - Voir le commentaire ()

20 Mars 2020

Il est revenu ...

Il est revenu ...

 avec son lot de couleurs, de fraîcheur, de promesse de jours meilleurs,

bravant le confinement, la morosité, l'incertitude et l'inquiétude ...

Il est revenu ...
Il est revenu ...
Il est revenu ...
Il est revenu ...
Il est revenu ...
Il est revenu ...
Il est revenu ...
Il est revenu ...
Il est revenu ...
Il est revenu ...
Il est revenu ...
Il est revenu ...
Il est revenu ...

alors,

"Chante Printemps,

L'oiseau batifole,

L'herbe folle sourit,

La fleur endormie

S'étire gaiement,

Chante Printemps."

Anne-Marie Chapouton

Publié par ghimi à 10:08am - Voir le commentaire ()