Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de ghimi

Le blog de ghimi

Petits évènements de la vie de tous les jours, patrimoine, randonnées, voyages, loisirs, famille, ...

25 Octobre 2018

Amélie, le retour

Amélie, le retour

Le temps du retour est arrivé ...

un petit tour en Espagne à La Jonquera,

(on a toujours quelques emplettes à faire !),

et en route ... par le chemin des écoliers ...

avec un premier arrêt au musée du liège de Maureillas-las-Illas,

(région abritant de vastes suberaies)

Amélie, le retour

musée créé par d'anciens bouchonniers de la commune ;

films, photos, objets permettent de découvrir la vie du chêne liège de sa récolte à sa valorisation :

  outils, opérations servant à la fabrication des bouchons,

  utilisations parfois surprenantes de cet arbre, ...

qui était encore exploité artisanalement  à  Maureillas vers les années 1950.

Dans une superbe cave catalane typique de la fin du XIXème siècle,

aménagée en 2013,

des foudres de 25 000 litres chacun

mettent en valeur les qualités de cette matière première naturelle,

faisant du bouchon de liège un véritable outil oenologique contemporain.

Un petit musée qui ne paie pas de mine de l'extérieur

mais qui, par contre est vraiment bien conçu et fort intéressant ...

 

Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour

Promenade dans le village avec un dernier coup d'oeil sur Le Canigou,

avant une soirée étape France Passion à Thuir au Mas Parayre,

au milieu des vignes et des oliviers ...

production de vins du Roussillon et de côtes catalanes, huile, olivades, confitures

mais aussi légumes et fruits,

dégustation, achats, ...

bien agréable de faire son marché à deux pas du Delfin !

Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retourAmélie, le retour

Et qui dit Thuir dit ...

Byrrh, son histoire et ses caves !

Deux frères inventifs,

un breuvage à base de vin et de plantes médicinales :

une des plus grandes entreprises du XXème siècle.

Une visite surprenante,

film, hologrammes, exposition d'affiches ( 1903, ...),

senteurs d'épices et de plantes venues de tous les coins du mondes,

une cuve en chêne d'une capacité de 1 000 200 litres,

(la plus grande du monde !),

une dégustation bien sympa,

une matinée bien agréable dans un site monumental !

 

 

 

Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour

Un peu de route et nous voilà partis pour un voyage dans le temps bien autre :

les camp et mémorial de Rivesaltes,

perdus au milieu d'un "désert" sûrement guère épargné par le vent :

quelques baraquements d'un ancien ilot permettent d'imaginer

ce que pouvait être la vie des familles internées,

 un musée à la pointe de la modernité, bien intégré dans ce lieu de mémoire,

Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour

(une diversité d'histoires, des témoignages poignants,

une superbe exposition de photographies de Luc Choquer,

"Ils ont vécu le Camp de Rivesaltes"

sur le thème de la transmission intergénérationnelle de la mémoire de ceux

qui ont été enfermés dans le camp),

et des stèles érigées à la mémoire des victimes,

un bien triste cours d'histoire ...

 

Amélie, le retour
Amélie, le retour

Une soirée à deux pas de là, à Salses-le-château, au domaine du Maridet :

des vignes à perte de vue, 

de bons produits,

un lieu on ne peut plus calme ...

 

Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour

Après une nuit particulièrement tranquille,

impossible de quitter Salses sans découvrir ... sa forteresse !

Difficile d'accès pour les camping-cars,

le parking de la cave coopérative est idéal autant pour cette visite

que pour faire quelques emplettes dans la ville.

Amélie, le retour

Bâti à la fin du XVème siècle

par Francisco Ramiro Lopez, (grand architecte espagnol) pour le royaume d'Aragon,

cet édifice protégeait l'ancienne frontière.

Assiégé à plusieurs reprises,

il revient aux Français en 1642 ;

le traité des Pyrénées de 1659 redessinant les territoires,

la forteresse devenue moins stratégique perd son importance.

La visite, en partie guidée, nous entraine jusqu'aux terrasses

découvrant ainsi un superbe panorama sur les étangs, la mer, les Corbières et le Canigou.

Une position stratégique évidente !

Une grand place d'armes qu'entourent diverses salles,

 (écuries, logements, chapelle),

la tour-donjon,

boulangerie, étable, laiterie, infirmerie donnant sur la cour "du réduit", ...

un très bel ouvrage militaire

que cette forteresse qui pouvait accueillir jusqu'à 1500 hommes et 200 chevaux !

 

 

 

 

Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour

Après quelques achats dans la ville,

il est grand temps de poursuivre notre remontée vers le Berry !

La route est belle et nous mène dans le parc régional du Haut Languedoc

pour une nuit au superbe petit camping de Lacaune-les-bains,

ancienne station thermale  à la source d'eau chaude,

un camping "ultra" bien entretenu avec des emplacements bien délimités

pour un tarif plus que raisonnable ...

Amélie, le retourAmélie, le retour

La route nous attend,

un itinéraire pittoresque et touristique ...

de beaux villages,

Faveyrolles, Réquista en pays de Roquefort,

 

Amélie, le retour
Amélie, le retour

puis Rodez, Espalion

et Laguiole, au cœur du plateau de l’Aubrac,

joli petit village aux maisons de basalte et granit couvertes de lauzes

avec son église Saint-Matthieu édifiée sur le site de l'ancien fort

offrant de son parvis une vue panoramique sur les monts du Cantal et les collines du Quercy.

 

Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour

Laguiole, c'est aussi des fromageries et surtout ... des coutelleries,

alors comment ne pas succomber à l'envie d'un nouveau couteau

quand on a laissé le sien au Puy du Fou ...

(A-t-il été vraiment détruit ?)

Les boutiques ne manquent pas, difficile de choisir !

Le couteau dans la poche,

en route pour la Montagnette et son élevage de vaches Aubrac,

et l'aire de camping-cars,

occasion de déguster une viande bien différente de celle du charolais.

Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour
Amélie, le retour

Orages en soirée et durant la nuit,

fraîcheur au réveil,

(nous sommes en altitude, rien de plus normal ...),

allons, il nous faut poursuivre notre chemin ...

Saint-Flour,

Margerides et son excellent restaurant du Puy Blanc,

 

 

Amélie, le retourAmélie, le retourAmélie, le retour

Ussel,

Royère, dernière étape de notre retour, à deux pas du lac de Vassivières ...

la pluie est à nouveau au rendez-vous et au réveil, le brouillard,

l'automne serait-il arrivé ?

Il est alors bien temps de regagner notre Boischaut ...

 

Publié par ghimi à 09:23am - Voir le commentaire ()

23 Octobre 2018

Il est arrivé ...

Il est arrivé ...

le dernier numéro des "Mangeurs de grenouilles" ...

un moment passionnant de lecture à la découverte

de l'hôpital militaire de Lignières durant la Grande Guerre,

sans oublier les comices agricoles les plus récents du canton.

 

 

Publié par ghimi à 08:15am - Voir le commentaire ()

20 Octobre 2018

Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...

Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...

Trois semaines de cure plusieurs années durant

entraînent inévitablement des petits rituels :

matinée aux termes pour les soins,

 

Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...

repas de midi souvent un peu tardif, 

"café bavardage" entre copains,

sieste, lecture, courrier, balades, petits plaisirs gourmands,

emplettes, occasion de jeter un oeil sur le superbe village de Palalda,

Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...

sans oublier les moments conviviaux et chaleureux entre copains curistes,

autour de repas, 

comme le couscous préparé par Geo et Jean-Paul et leurs petites mains,

(ah ! ce fameux couscous !!!),

Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...

ou la blanquette de veau ... du Berry,

Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...

ou bien encore la saint Michel,

à l'abri, les orages ne nous ayant pas épargnés cet après-midi là !

Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...

Mais c'est aussi des moments de divertissement,

en musique avec Jacky, notre curiste accordéoniste-chanteur

soit en animation au camping soit en "sérénade" pour Geo,

Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...

ou avec les danseurs catalans d'Amélie,

spectacle agréable avec la sardane bien sûr mais aussi quelques danses spectaculaires,

celles des bâtons, des lavandières, ...

Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...
Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...

Un séjour somme toute agréable ...

de bons soins,

une météo tout à fait convenable,

une ambiance sympa, ...

à renouveler régulièrement même si la cure peut être parfois particulièrement fatigante.

Ainsi s'égrènent les jours ... à Amélie-les-Bains ...

Publié par ghimi à 09:20am - Voir le commentaire ()

17 Octobre 2018

Un petit train s'en va dans la montagne ...

Un petit train s'en va dans la montagne ...

Après la péniche de la semaine passée,

le Train Jaune, symbole du pays catalan avec ses couleurs "sang et or" .

La météo orageuse et pluvieuse de la veille

semble vouloir se montrer plus clémente

et, avec le jour, les nuages disparaissent peu à peu,

laissant poindre de temps en temps quelques rayons de soleil

qui devraient nous réchauffer en cours de journée !

Ille-sur-Têt et ses orgues, Vinça, Prades,

Villefranche-de-Conflent, ville forte mais aussi gare de départ de notre petit train jaune.

Un petit train s'en va dans la montagne ...

Construite au début du XXème siècle pour désenclaver les hauts plateaux catalans,

cette ligne ferroviaire de soixante-trois kilomètres assure la liaison

entre Villefranche (427 mètres d'altitude) et Latour de Carol (1231 mètres)

permettant une découverte du parc des Pyrénées catalanes, du Conflent, de la Cerdagne, ...

Pas moins de 650 ouvrages d'art jalonnent cette voie ferrée bravant les difficultés du relief :

19 tunnels,

2 ponts remarquables, le viaduc Séjourné et le pont suspendu Gisclard,

ainsi que la plus haute gare d'Europe à Bolquère (1593 mètres).

Souhaitons longue vie à ce train autant pour les touristes que pour les usagers !

Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...

Font-Romeu - Odeillo, dernière gare de notre voyage ...

Serge, notre chauffeur, nous y attend pour la suite de notre journée,

direction Saillagouse et plus particulièrement chez un artisan charcutier

qui perpétue la tradition de la charcuterie de Cerdagne ...

 jambon de montagne, saucisse catalane, saucissons,

pa de fetge (pain de foie), boudin blanc, ...

Dégustation, visite du musée et du séchoir à jambons, achats ...

Une belle mise en appétit !

 
 
 
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...

Petit circuit sur ce haut plateau qu'est la Cerdagne :

paysages grandioses avec des montagnes majestueuses,

paradis des skieurs en saison hivernale.

Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...

Un petit détour par l'Espagne à Puigcerdà,

capitale transfrontalière de la Cerdagne,

pour le déjeuner

avec une petite surprise en fin de repas :

quelques morceaux de musique interprétés par notre chauffeur trompettiste,

un moment bien agréable.

Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...

Le temps passe ... il est temps d'amorcer le retour ...

Bourg-Madame, Font-Romeu et le four solaire d'Odeillo,

Mont-Louis et sa citadelle,

le pont Gisclard, théâtre d'une catastrophe lors des essais (1909),

puis Villefranche-de-Conflent,

ses remparts, son église Saint-Jacques, son beffroi, ...

et, sur les hauteurs, le fort Libéria, ...

Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...
Un petit train s'en va dans la montagne ...

Une belle journée dans les Pyrénées cerdanes,

 paysages grandioses, patrimoine remarquable, ...

  à découvrir autant par la route que par la ligne du petit train jaune ...

 impressionnante, originale et audacieuse !

 

 

 

Un petit train s'en va dans la montagne ...

Publié par ghimi à 14:05pm - Voir le commentaire ()

15 Octobre 2018

Béziers et le canal du Midi

Béziers et le canal du Midi

Un, deux, trois, quatre, cinq, ... jours dans l'eau,

un jour sur l'eau !

Une fraîcheur matinale annonciatrice d'une journée ensoleillée ...

(même un peu chaude au final (34°C) !),

pour notre départ vers Béziers

et le canal du Midi,

construit au XVIIème siècle pour relier l'Atlantique à la Méditerranée,

à des fins, bien sûr, commerciales.

 Pierre-Paul Riquet, Biterrois d'origine, est à l'origine de ce chef d'oeuvre de génie civil,

inscrit au Patrimoine Mondial de l'Humanité,

(plus précisément pour sa portion biterroise).

9h30,

notre péniche nous attend pour une croisière de quelques heures au fil de l'eau :

 

 

 

 

Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi

 pont canal au-dessus de l'Orb,

offrant une superbe vue panoramique sur Béziers et sa cathédrale,

Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi

escalier d'écluses de Fonserannes,

ouvrage particulièrement spectaculaire,

Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi

 paysages tranquilles et reposants,

avec un chemin de halage prisé par marcheurs et randonneurs,

berges plus ou moins ombragées,

certaines ayant perdu leurs platanes

remplacés par des arbres beaucoup moins imposants qui ne demandent qu'à s'épanouir,

 

 

Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi

village du Colombiers et son port fluvial,

Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi

tunnel de Malpas long de 173 mètres, creusé dans le roc, ...

 

Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi

Une belle balade avant le repas du midi à bord ...

(la paëlla était d'ailleurs très bonne !)

Le temps du retour s'annonce ...

même trajet avec des "images" différentes ...

 

Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi

jusqu'au port de Béziers

où Jean-Louis, notre chauffeur, nous attend avec le bus

pour une petite découverte de la ville :

allée Paul Riquet ,

 

Béziers et le canal du Midi

rues étroites menant à la mairie

Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi

et à la cathédrale Saint-Nazaire, 

véritable forteresse gothique,

qui mérite une visite même si ... nous en avons une bien plus belle à Bourges !!!

Un peu chauvine, peut-être !

 

 

 

Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi

Par contre, le panorama depuis le parvis est particulièrement beau,

très probablement superbe si nous avions été assez courageux pour gravir les marches ...

mais la forte chaleur nous y a guère encouragés !

Béziers et le canal du Midi

Avant de penser au retour sur Amélie,

une dernière découverte : l'Oppidum d'Ensérunes,

avec une vue à 360° sur les plaines environnantes :

un point de vue saisissant sur un ancien marais,

asséché depuis le XIIIème siècle,

devenu aujourd’hui une étendue de culture aux formes géométriques très organisées.

Un réseau de canaux permet de drainer l’eau vers le centre,

un chef d’œuvre d’équipement hydro-agricole conçu au Moyen-Age.

Sous cette colline,

le tunnel de Malpas traversé en péniche lors de notre promenade sur le canal.

Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi
Béziers et le canal du Midi

Qu'il est agréable de se laisser véhiculer le temps d'une excursion,

oubliant les soins thermaux le temps d'une journée !

 

 

 

Béziers et le canal du Midi

C'était il y a trois semaines ...

 

Publié par ghimi à 09:14am - Voir le commentaire ()

9 Octobre 2018

En route pour Amélie-les-Bains ...

En route pour Amélie-les-Bains ...

La mauvaise saison ne saurait tarder,

celle où les vieilles douleurs se réveillent ...

alors en route vers Amélie-les-Bains pour une cure thermale

qui devrait nous soulager durant quelques mois .

Un beau soleil engageant pour notre voyage vers le sud

avec une première soirée étape en Lozère, à Mende, ancienne capitale du Gévaudan ;

l'aire du faubourg Montbert, au bord du Lot, est idéale

pour une découverte de la vieille ville :

En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...

cathédrale Notre-Dame et Saint-Privat,

construite à l'initiative du pape Urbain V, à partit de 1368,

maisons à encorbellements et à colombages,

hôtels Renaissance,

vieux pont Notre-Dame ...

 

En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...

Un agréable après-midi avant de se diriger,

via le viaduc de Millau,

vers Pézenas pour un coucou à nos potiers préférés !

En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...

Le camping Castelsec et son petit chemin menant en ville,

la rue Conti et la "Faïence de Pézenas" où nous retrouvons Alain,

fidèle à son atelier ...

Bavardages autour d'un verre,

(il y a tant à se raconter depuis notre dernière rencontre !),

petits achats,

repas à "La cour pavée",

crêperie installée dans une ancienne chapelle du XVIIème siècle ...

 

En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...

Un moment sympa que l'on aurait aimé partager avec Doudou,

absente pour quelques jours.

Nuit tranquille au camping,

puis direction Le Bacarès et sa grande aire Campingcar-Park ...

Balade détente jusqu'au port agrémentée d'une belle et bonne glace !

En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...
En route pour Amélie-les-Bains ...

Le but de notre voyage approche ...

encore quelques kilomètres et nous voilà au camping Amélia

où nous attendent  Geo et Jean-Paul, Michèle et Patrice ...

En route pour Amélie-les-Bains ...

Publié par ghimi à 09:45am - Voir le commentaire ()