Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de ghimi

Le blog de ghimi

Petits évènements de la vie de tous les jours, patrimoine, randonnées, voyages, loisirs, famille, ...

22 Juin 2016

6 - De la Lombardie à notre Boischaut

6 - De la Lombardie à notre Boischaut

 Traversée des rizières vers Novara

et des vignes dans la région d' Ivrea

sous un ciel un peu plus clément ;

 nous arrivons d'ailleurs avec le soleil pour notre soirée étape à Saint-Christophe,

à quelques kilomètres d'Aoste.

6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut

De la pluie durant la nuit dans le val d'Aoste,

de la neige au Petit Saint-Bernard,

bénéfice de l'opération nous reprenons, par sécurité,

le tunnel du Mont Blanc

et poursuivons tranquillement notre route jusqu'à La Chapelle de Guinchay,

avec un petit tour à la maison de pays le temps de goûter quelques produits locaux

et de faire quelques achats.

 

 

6 - De la Lombardie à notre Boischaut

Dès notre réveil,

nous savons que notre visite de Cluny sera particulièrement arrosée !

Après quelques difficultées à trouver un parking,

c'est armés de nos parapluies

que nous partons à la découverte des vestiges de ce que fut cette gigantesque abbaye.

Plus que voir il faut imaginer ce que pouvait être cet édifice religieux :

une reconstitution virtuelle des lieux sous forme d'un film en 3D

permet de mieux apprécier les dimensions spectaculaires

de cette abbaye de l'époque médiévale, la plus vaste du monde occidental.

Je peine à me représenter l'immensité des bâtiments ...

occupés, pour le peu qu'il en reste, par des élèves des Arts et Métiers qui,

au moment de notre visite, préparaient leur gala annuel ...

autant dire que notre visite fut en partie tronquée !

La visite du palais Jean de Bourbon, avec un petit film explicatif,

donne un bel aperçu de ce qui fut le grand portail et son tympan.

Le bourg monastique mériterait sûrement que l'on s'y attarde,

nous verrons cela lors de jours meilleurs !

 

 

 

 

6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut

Pluie, pluie, pluie, ...

et encore pluie lorsque nous nous posons à Chevagnes en sologne bourbonnaise,

  charmant petit village qu'une accalmie "averses" nous permet de s'y promener.

La commune a aménagé une aire pour camping-cars agréable,

dommage que les services ne fonctionnent point à cette période de l'année.

Notre Boischaut n'est plus bien loin !

 

6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut6 - De la Lombardie à notre Boischaut
6 - De la Lombardie à notre Boischaut

Ainsi s'achève notre voyage printanier ...

A bientôt pour nos aventures estivales !

Publié par ghimi à 19:31pm - Voir le commentaire ()

21 Juin 2016

5 - Milan

5 - Milan

installés au camping international de Côme

où nous avions séjourné lors de notre découverte des lacs, il y a déjà quelques années,

c'est en train, (en partant de la gare de Grandate-Breccia toute proche),

que nous rejoignons Milan.

Le temps n'est pas vraiment au rendez-vous,

les averses orageuses se succédent à un rythme soutenu.

5 - Milan

Ah ! si nous avions été fans de foot, ...

peut-être n'aurions-nous pas choisi de nous balader dans Milan

le lendemain de la finale des champions de l'UEFA !!!

Bref, munis de notre plan et de la carte transport,

nous voilà au top pour nous promener en centre ville

parmi les structures diverses occupant la place de la cathédrale.

Ecran géant,

supporters espagnols en grand nombre,

pluie incessante ...

bien difficile de profiter du site !

5 - Milan
5 - Milan5 - Milan

Un seul endroit pour être à l'abri :

la galerie Victor Emmanuel II,

passage achevé en 1867, en forme de croix

et protégé par une coupole en verre et d'acier

est une véritable aubaine pour flâner et déjeuner,

en laissant le shopping de côté ...

 pas  question de succomber devant les grandes marques italiennes ou autres ...

notre porte-monnaie ne suivrait pas !

5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan

Belle et bonne pizza pour ce repas de fête des mères ...

et toujours, toujours de la pluie rendant les trottoirs et les halls de métro glissants

rendant les chutes inévitables !!!

5 - Milan
5 - Milan

Ne manquons pas, avant de partir, le rituel :

poser le talon sur la viralité du taureau situé au centre de la galerie

et faire trois tours sur soi-même

pour voir s'exaucer le voeu formulé !

5 - Milan

Une petite éclaircie ...

Vite, une balade autour du Duomo (XIVème), bâti en marbre rose ;

(il fallut creuser des canaux pour acheminer en centre ville

tout le marbre nécessaire et

inventer de nouvelles techniques de construction adaptées).

Une façade riche en détails,

pinacles, contreforts et arcs

et une quantité incroyable de statues.

Une véritable dentelle de marbre !

 

5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan

 la Scala ,

le palais Royal, ...

5 - Milan
5 - Milan5 - Milan5 - Milan

Promenade dans le quartier Brera,

avec repas au café Vecchia Brera,

(accuei sympa, surtout quand on se permet de chuter devant le bar !!!)

puis quartier du château Sforzesco,

(monument emblématique de Milan),

avec le parc Sempione,

quartier sant' Ambrogio et sa basilique dédiée au saint patron de la ville,

autre quartier plus tranquille et pittoresque,

celui des canaux,

avec un superbe lavoir

une découverte assez rapide de la ville faite sur deux jours

en tenant compte des caprices de la météo,

on pourrait imaginer les lieux sous le soleil ...

peut-être une autre fois !

 

5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan
5 - Milan

Publié par ghimi à 09:50am - Voir le commentaire ()

15 Juin 2016

4 - Padova, Vicenza, Verona

4 - Padova, Vicenza, Verona

Il nous faut penser au retour tout en poursuivant notre séjour italien.

Première étape : Padoue.

Exposition militaire et grande fête foraine s'étant installées

sur les stationnements prévus pour les camping-cars,

nous poursuivons jusqu'à l'aire Cricoli de Vicence

et, qu'à cela ne tienne, nous irons à Padoue en train,

la gare étant idéalement située pour une visite facile de la ville.

Les vestiges de l'amphithéâtre romain nous rappelle que la ville de Saint Antoine

où séjournèrent également Copernic, Dante, Galilée, ...

a des origines très anciennes.

La basilique Saint-Antoine, important lieu de pélerinage,

est sûrement un des lieux les plus visités de la ville.

Façade romane surmontée de dômes de style byzantin et tour gothique,

cet édifice est un lieu de recueillement

notamment avec les reliques du saint protecteur des enfants;

on peut également y admirer de belles fresques

et profiter, dans les cloîtres, d'un moment de sérénité et de tranquillité.

4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona

Padoue, c'est aussi :

le café Petrocchi, de style néo-classique,

café évoqué par Stendhal dans la "Charteuse de Parme",

la porte médiévale Altinate,

la basilique santa Guistina , ancienne abbatiale, (XVIIème),

l'église de santa Maria dei Servi,

les places della Erbe avec le palais della Ragione

et della Frutta accueillant le marché,

l'immense place della Valle

occupée lors de notre passage par une immense exposition militaire, ...

 

 

 

4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona

Un très bon repas à la casa del pellegrino,

une balade à travers les rues

nous conduisant même jusqu'à un petit marché de produits français,

une ville tranquille où le vélo est roi,

une belle journée, de plus, ensoleillée, ...

que demander de mieux !

 

4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona

Avant de partir pour Vérone,

une petite découverte de Vicence s'impose.

De tout temps, ce fut un carrefour important des communications en Vénétie ;

au XVIème siècle, l'architecte Andrea Palladio enrichit la ville et ses alentours

de superbes villas et de son théâtre olympique.

D'ailleurs, de nos jours, Vicence est un lieu de pélerinage

pour les architectes qui viennent admirer les oeuvres de Palladio.

La piazza del Signori, au coeur de la ville, avec le campanile,

les deux colonnes avec notamment le lion de Saint-Marc,

la basilique palladienne,

la tour Bissara et sa très belle horloge,

la piazza d'Erbe et son marché, (l'occasion de faire quelques emplettes),

l'avenue Andrea Palladio,

la cathédrale (Duomo),

en grande partie détruite pendant la seconde guerre mondiale,

le théâtre Olympico, premier théâtre couvert d'Europe,

il marque le passage du théâtre à l'antique au théâtre à l'italienne,

et ses divers palais  (Chiericati, ...)

en font une ville riche en patrimoine bâti.

4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona

Et maintenant direction Vérone ;

une bonne soixantaine de kilomètres, sans oublier, en bord de route,

l'achat de "ciliegie et fragole" à un producteur,

elles sont si bonnes !

Installés sur l'aire prévue pour les camping-caristes via Gianattilio,

en bordure de l'Adige,

nous voilà prêts à découvrir la ville en suivant les différents circuits

proposés par l'office de tourisme.

4 - Padova, Vicenza, Verona

La porte Palio franchie, le Castel Vecchio n'est pas très loin.

Imposante construction crénelée d'architecture militaire du Moyen  Age,

il est construit tout en brique.

Derrière lui, le pont Scaligero avec trois arches sur piliers,

bâties également en brique et munies de tours et de hauts parapets crénelés.

En poursuivant le chemin, l'arsenal et son parc.

L'église san Bernardino (XVème) et son monastère franciscain,

l'église san Zeno que nous trouvons, enfin ! guidés par un gentil véronais :

(san Zeno, premier évêque de Vérone).

4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona

Le soleil toujours au rendez-vous,

une nuit bien tranquille,

tout va pour le mieux pour poursuivre notre découverte de Vérone.

L'arc antique de Gavi,

l'église san Lorenzo, dissimulée au sein d'une cour intérieure, joyau de l'art roman,

l'église santi Apostoli,

la porte de Borsari (1er siècle),

la place delle Erbe et son marché, (ancien forum romain),

le pont Pietra, pont de pierre franchissant l'Adige,

la vaste église gothique sant'Anastasia et ses deux bénitiers soutenus par "les bossus",

le pont neuf,

le théâtre romain adossé à la colline,

l'église saint Georges,

la cathédrale santa Maria Matricolare, le duomo de Vérone,

une longue balade qui demanderait bien un moment de repos ...

et si nous allions déjeuner !

 

4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona

Un bon repas (risotto et tiramisu),

un peu de musique,

avant de découvrir encore quelques sites.

4 - Padova, Vicenza, Verona4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona

La piazza Sei Signori,

l'arche Scaligère abritant les tombeaux des Scaligeri,

la maison de Roméo et surtout celle de Juliette où s'amassent quantité de visiteurs,

tout y est : statue, balcon et petits mots d'amour gravés sur les murs,

l'église san Fermo,

deux églises en une :

église inférieure romane, église supérieure gothique.

4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona

Et enfin ... le monument peut-être le plus important de Vérone :

l'amphithéâtre romain construit sous l'empereur Auguste

et remanié au cours des temps.
Depuis 1913, l'arène est devenue le siège le plus important du théâtre lyrique

à ciel ouvert du monde avec une capacité d'accueil d'environ 25 000 places.
 

4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona
4 - Padova, Vicenza, Verona

Une dernière petite (!) glace en Vénétie avant de partir vers Milan ...

Que de richesses à découvrir dans cette région nord de l'Italie ...

4 - Padova, Vicenza, Verona4 - Padova, Vicenza, Verona

Publié par ghimi à 22:11pm - Voir le commentaire ()

13 Juin 2016

3 - Burano, Murano, San Lazarro

3 - Burano, Murano, San Lazarro

Voyage au fil de l'eau un peu plus long :

Zattere, Fondamente Nove pour gagner Burano,

après avoir longé l'île San Michele, cimetière de Venise :

Stravinsky, Byron, Shelley, ... y reposent.

Ce lieu de mémoire et de recueillement est facilement reconnaissable

avec ses chapelles et ses hauts cyprès.

 

3 - Burano, Murano, San Lazarro

A peine une dizaine de kilomètres de Venise et nous voilà débarquant à Burano

avec ses maisons éclatantes de couleurs

et son campanile de l'église San Martino penchant d'environ 1,80 mètre

(à la suite d'un tremblement de terre),

on ne peut manquer cette île de pêcheurs, brodeuses et dentelières.

Sa tradition dentelière du XVème siècle lui donna une notariété à travers le monde

notamment pour son "point en l'air".

Tombé en déclin, cet art de la dentelle connut une seconde vie

à la fin du XIXème grâce à la ténacité de quelques dentelièrères

qui ouvrirent de petits ateliers ;

le petit "museo del Merletto" vaut bien une visite :

vêtements de baptêmes, habits sacerdotaux, nappes et napperons

ainsi qu'une intéressante iconographie.

Qu'il est agréable de flâner dans ces rues si colorées ...

autant en profitant un peu plus longtemps

en s'attardant en terrasse pour déjeuner.

3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro

Retour vers Venise pour un après-midi à Murano, "l'île des feux".

Calme, assez simple,

elle est célèbre pour son industrie verrière très ancienne et toujours active.

Ce sont d'ailleurs des maîtres verriers de Murano qui réalisèrent des centaines de milliers de petits cubes de verre pour décorer la basilique Saint-Marc.

Balade tranquille au hasard des rues et des canaux :

un atelier et son souffleur de verre,

l'église di San Pietro Martire et ses superbes toiles,

la basilique dei Santi Maria e Donato (XIIème)

(magnifique abside extérieure et pavement intérieur en mosaïques polychromes), ...

 

 

3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro

Après le nord de la lagune, le sud avec l'île San Lazzaro.

Pas de village mais un monastère habité par quelques moines

qui conservent la tradition arménienne.

C'est dans cette "thébaïde" du savoir et de la connaissance

qu'aimait venir se ressourcer lord Byron.

En 1717, cette île abandonnée (c'était une ancienne léproserie),

fut offerte au père arménien Mekhitar qui fuyait Istanbul;

il y fonda un monastère et installa une congrégation de linguistes et de savants.

Superbe église abritant le tombeau du fondateur,

monastère "musée" particulièrement riche

avec ses collections de tableaux,

ses documents concernant la culture arménienne,

sa bibliothèque de plus de 100 000 ouvrages arméniens

et ses quelques objets insolites comme une momie assez bien conservée,

ainsi qu'un jardin agréable

que nous aurions aimé mieux découvrir si une forte averse ne s'était invitée.

Un seul bémol :

pour aider à apprécier encore plus ces lieux,

il serait intéressant que des dépliants en français soient mis à la disposition des visiteurs

qui ne pratiquent ni l'italien ni l'arménien et qui n'ont pas une pratique de l'anglais très sûre !

 

3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro
3 - Burano, Murano, San Lazarro

Un dernier retour sur Venise en passant non loin de l'île San Giorgio Maggiore

où il serait sûrement intéressant de visiter église et campanile,

mais notre séjour tire à sa fin ...

Peut-être reviendrons-nous un jour !!!

Il y a tant à découvrir ...

3 - Burano, Murano, San Lazarro

Publié par ghimi à 11:34am - Voir le commentaire ()

4 Juin 2016

2 - Venise ...

2 - Venise ...

Petite entorse dans les prévisions de notre programme :

sur les conseils de camping-caristes, notamment pour des raisons de sécurité,

nous abandonnons l'idée de stationner sur le parking du Tronchetto  

et décidons alors de prendre nos quartiers au camping de Fusina.

Idéalement situé sur la lagune face à Venise,

à laquelle il est relié par un service régulier de bateaux,

il offre, dans son écrin de verdure, confort et facilité

même si porte-containers et ferries servent de réveil-matin !

2 - Venise ...
2 - Venise ...2 - Venise ...
2 - Venise ...

Munis de notre forfait transport,

de bonne heure et de bonne humeur,

nous voilà fin prêts pour notre traversée matinale ...

 

2 - Venise ...
2 - Venise ...2 - Venise ...

d'une vingtaine de minutes qui nous mène jusqu'à Zattere,

sur le canal de la Giudecca,

dans le quartier du Dorsoduro, face à l'église Santa Maria det Rosario (XVIIIème).

2 - Venise ...
2 - Venise ...2 - Venise ...

Et si nous parcourions le Grand Canal pour une vue d'ensemble de Venise !

Rien de plus facile  ... le vaporetto n°2 est tout proche, le 1 n'est pas mal non plus.

Quel boulevard ... bordé de palais et de splendides demeures

et enjambé de ponts (4 au total) comme le Rialto, (en restauration actuellement)

permettant de relier les deux parties de la ville,

2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...

il nous mène aussi jusqu'au port de croisières

et ses énormes paquebots déversant dans la ville des milliers de touristes,

avides de visites, souvenirs et selfies,

s'accumulant dans les lieux touristiques

et créant ainsi des files d'attente impressionnantes devant palais, musées, églises ...

Aussi, dans un tel contexte, nous préférons oublier la découverte

de la basilique Saint-Marc et du palais des Doges, du moins la découverte des intérieurs.

Et quel spectacle lorsque les remorqueurs reconduisent ces monstres de mer

sur le canal Guidecca ...

on comprend parfaitement le mécontentement des Vénétiens devant cette situation !

 

 

2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...

Palais, demeures, ponts, ports mais aussi quais et squeri

(petits chantiers navals de construction, entretien et réparation de bateaux à rames en particulier de gondoles).

2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...

Et maintenant en route pour l'incontournable de la Sérénissime,

la piazza San Marco,

point le plus bas de la ville, (premier sous les eaux quand la lagune déborde),

là où l'on débarquait jusqu'au XIXème siècle.

Superbe place de par la beauté de ses monuments :

la basilique San Marco qui abrite les reliques du saint,

le palais des Doges, chef d'oeuvre du gothique vénitien,

le pont des soupirs construit vers 1602, peut-être le plus célèbre de Venise,

les Procuratie, bâtiments construits pour les procureurs qui secondaient les Doges,

la tour de l'horloge (XVème et XVIème), avec les 24 heures inscrites de I à XXIV,

le campanile où Galilée présenta sa lunette astronomique le 21 août 1609,

sans oublier ...les nombreux pigeons se mêlant à la foule !

Mais ne quittons pas la place sans une glace ... Chez Florian peut-être !!!

 

 

 

2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...

Le quartier Saint Marc, c'est aussi l'église Saint Moïse et sa façade baroque,

le célèbre théâtre La Fenice, les églises San Stéphano, San Salvador,

la Scuola Grande de san Theodoro,

et surtout comme dans quelque quartier que ce soit,

ses places

et ses petits canaux où glissent les gondoles.

 

2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...

Le pont du Rialto franchi,

nous voici maintenant dans le quartier San Polo.

 

2 - Venise ...2 - Venise ...
2 - Venise ...2 - Venise ...

Balade tranquille loin de la foule et du bruit dans les petites ruelles,

très étroites pour certaines,

de ce quartier aux nombreuses églises,

Saint Jacques du Rialto, San Polo, Santa Maria dei Frari, ...,

un peu de repos au campo San Polo face au Palais Sorenzo,

campo le plus vaste de Venise

où sont organisées fêtes et manifestations de tout genre ,

d'ailleurs il est, paraît-il, l'endroit le plus fréquenté pendant le carnaval.

Au hasard de notre déambulation, un atelier "masques".

Que choisir ???

 

 

2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...

Un p'tit tour en vaporetto le temps d'accoster à Salute

à deux pas de la douane

et de l'église Maria della Salute (XVIIème) qui a la particularité

de reposer sur un terrain consolidé de plus d'un milion de pilotis !

Ce quartier du Dorsoduro est particulièrement riche

sur le plan culturel avec ses prestigieux musées d'Art,

(l'Accademia, la Punta della Dogana - collection contemporaine de François Pinault -

ainsi que la collection Peggy Guggenheim).

"Sestière" agréable, aéré qui prête à musarder ...

 

2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...

Nouvelle station, nouveau quartier.

Descendus à San Marcuola,

nous errons, entre les gouttes, de rues en ruelles,

de ruelles en canaux,

de canaux en places ou placettes,

de places en synagogues,

de synagogues en églises ( Santi Apostoli, santa Maria dei Miracoli, ...).

Porte d'entrée nord de Venise,

le Cannaregio est un quartier chargé d'histoire

qui constitua dès le début du XVIème siècle

une ville dans la ville avec le ghetto.

Echoppes, bars, bistrots, troquets, brasseries, glaciers, ...

tout pour faire ses emplettes en toute tranquillité

et déguster quelques spécialités telles les pâtes aux fruits de mer

et terminer son repas de glaces aux parfums comme l'on n'en trouve qu'en Italie ...

2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...

Avant de partir vers les îles,

une dernière balade dans un quartier fort calme, ouvert sur la mer, celui du Castello :

 large quai du "Canale di San Marco",

musée d'histoire navale,

avenue Garibaldi,

"Porta dell' Arsenale", magnifique porte surmontée de l'emblème de la ville ;

deux énormes lions trônent à droite et à gauche du portail.

2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...
2 - Venise ...

De belles découvertes,

un bon marathon en plusieurs jours !,

 l'envie de revenir quelques jours pour poursuivre notre exploration des lieux

et satisfaire notre curiosité ...

en une période plus calme quant à la foule touristique ...

mais cela est-il possible ???

 

 

2 - Venise ...
2 - Venise ...

"Arrivederci" !!!

Publié par ghimi à 14:44pm - Voir le commentaire ()

3 Juin 2016

1 - En route pour l'Italie du Nord ...

1 - En route pour l'Italie du Nord ...

Une première journée ensoleillée jusqu'en Mâconnais,

avec une soirée-étape à La Chapelle-de-Guinchay,

petite bourgade sympa au coeur du vignoble avec,

tout près de la Maison de Pays,

une aire de service pour camping-cars

jouxtant un parking bien tranquille pour la nuit.

1 - En route pour l'Italie du Nord ...1 - En route pour l'Italie du Nord ...

Et on n'a même pas attendu l'Italie pour dîner d'une pizza !!!

1 - En route pour l'Italie du Nord ...

La Bresse, la Savoie, ... le tunnel du Mont-Blanc,

(les cols n'étant pas encore ouverts lors de notre passage),

la vallée d'Aoste

et Aoste,

où nous choisissons de nous installer sur une aire privée à quelques pas du centre ville.

Nous entrons à petits pas en Italie ...

 la France semble encore présente puisque

 français et italien sont les deux langues de la région.

Petite balade dans la ville qui conserve de l'époque romaine,

remparts, arc d'Auguste, porte prétorienne, ...

Quelques monuments du Moyen-Age ont aussi résisté au temps

comme l'église de Sant'Orso du XIème siècle.

1 - En route pour l'Italie du Nord ...
1 - En route pour l'Italie du Nord ...
1 - En route pour l'Italie du Nord ...
1 - En route pour l'Italie du Nord ...
1 - En route pour l'Italie du Nord ...
1 - En route pour l'Italie du Nord ...
1 - En route pour l'Italie du Nord ...
1 - En route pour l'Italie du Nord ...
1 - En route pour l'Italie du Nord ...
1 - En route pour l'Italie du Nord ...
1 - En route pour l'Italie du Nord ...
1 - En route pour l'Italie du Nord ...
1 - En route pour l'Italie du Nord ...
1 - En route pour l'Italie du Nord ...
1 - En route pour l'Italie du Nord ...
1 - En route pour l'Italie du Nord ...

Soleil radieux au réveil laissant assez rapidement place à la pluie,

(que dis-je!), à des trombes d'eau,

et cela jusqu'à notre installation dans un camping d'Iséo à deux pas du lac.

Difficile de profiter du paysage avec une telle météo !!!

Le ciel gris du matin laisse vite place à un ciel plus lumineux,

la Vénétie s'offre à nous avec le soleil ...

Venise se profile à l'horizon ...

1 - En route pour l'Italie du Nord ...

Après quelques 1100 kilomètres, à nous la découverte de la Sérénissime ...

Publié par ghimi à 20:38pm - Voir le commentaire ()